CENTRE MÉDIA    |    IMPRIMER    |     ENGLISH
   


 
Tel.: 514-340-8222 poste 23611
courriel
 
Dre Johanne Monette
 

La Dre Johanne Monette est un médecin gériatre possédant un diplôme de maîtrise en épidémiologie et en biostatistiques. Elle était la chercheuse principale dans une étude de cohorte longitudinale intitulée : « Un programme éducatif interdisciplinaire visant à optimiser le traitement des symptômes comportementaux et psychologiques associés à la démence dans des centres d’hébergement et de soins de longue durée ». Elle collabore à une étude sur le delirium chez des résidents en centres d’hébergement et de soins de longue durée atteints de troubles cognitifs graves. Elle a effectué un essai clinique aléatoire intitulé :« Optimiser la prescription d’antibiotiques chez les patients âgés admis en soins de longue durée ».Elle a aussi pris part à deux autres études :« L’impact d’un comité de surveillance de l’utilisation des inhibiteurs de la cholinestérase en soins de longue durée »et « La mise en œuvre d’un programme éducatif portant sur les soins de confort en présence de démence avancée ». Elle a effectué une étude sur l’utilisation de neuroleptiques chez les personnes âgées admis en soins de longue durée à Montréal. Elle a participé à une étude intitulée :« Une éclosion de cas degale dans un établissement de soins de longue durée : l’impact d’un diagnostic erroné et les coûts associés au contrôle de l’éclosion », et a collaboré à l’étude :« La nutrition entérale dans la démence terminale : une comparaison des points de vue religieux, ethniques et nationaux ».

La Dre Monette est un membre à part entière du Groupe d’intérêt en oncogériatrie de l’Université McGill, dirigé par le Dr Howard Bergman. Elle a collaboré à l’étude pilote transversale sur l’utilité des marqueurs de fragilitédans l’évaluation de la santé et des capacités fonctionnelles de patients âgés atteints de cancer en attente de chimiothérapie, ainsi qu’à une étude rétrospectivereposant sur l’examen des dossiers de santé des patients et intitulée: « Une comparaison de la santé et des capacités fonctionnelles entre des patients âgés atteints ou non de cancer admis sur une unité de gériatrie ou de médecine interne ». Elle a collaboré à un sondage postalportant sur l’expérience clinique de médecins oncologues du Québec auprès de patients âgés et à des études qualitatives sur l’expérience clinique de médecins impliqués dans le traitement du cancer chez les patients âgés, ainsi que de gériatres qui prennent soins de patients âgés atteints de cancer. Elle a collaboré à une étude de cohortes intitulée : « Une nouvelle approche pour évaluer la santé et la vulnérabilité de patients âgés récemment diagnostiqués d’un cancer : une étude pilote prospective ». Elle prend part à une étude intitulée :« Le traitement de chimiothérapie offert à des patients âgés atteints de cancer du poumon non à petites cellules : l’expérience d’un centre de traitement intégré du cancer du Québec », qui s’intéresse au profil des patients atteints de cancer vivant en centres d’hébergement et de soins de longue durée, ainsi qu’une étude s’intéressant à la survie de patients âgés atteints de cancer du rectum suite à leur opération.

La Dre Monette est codirectrice de Solidage, leGroupe de recherche Université de Montréal - Université McGill sur la fragilité et le vieillissement, dont les intérêts portent sur différents domaines y compris le traitement des maladies chroniques chez les personnes âgées, particulièrement celui du cancer.

 
Publications récentes
 
Monette J, Miller MA, Monette M, Laurier C, Boivin JF, Sourial N, Le Cruguel JP, Vandal A, Cotton-Montpetit M. “Effect of an educational intervention on optimizing antibiotic prescribing in long-term care facilities.” J Am Geriatr Soc. 2007 Aug;55(8):1231-5.

Monette J, Champoux N, Monette M, Fournier L, Wolfson C, du Fort GG, Sourial N, Le Cruguel JP, Gore B. “Effect of an interdisciplinary educational program on antipsychotic prescribing among nursing home residents with dementia.” Int J Geriatr Psychiatry. 2008 Jun;23(6):574-9.

Puts MT, Monette J, Girre V, Pepe C, Monette M, Assouline S, Panasci L, Basik M, Miller WH Jr, Batist G, Wolfson C, Bergman H. “Are frailty markers useful for predicting treatment toxicity and mortality in older newly diagnosed cancer patients? Results from a prospective pilot study.” Crit Rev OncolHematol.2011 May;78(2):138-49. Epub 2010 May 4.
 

La Dre Johanne Monette est une gériatre ayant un intérêt particulier envers les soins aux personnes âgées atteintes de cancer.

Elle est codirectrice de Solidage, le Groupe de recherche Université de Montréal – Université McGill sur la fragilité et le vieillissement.

Elle est une collaboratrice engagée dans des études menées par le Groupe d’intérêt en oncogériatrie de l’Université McGill.

 


© 2010 Institut Lady Davis/Hôpital général juif. Tous droits réservés.
Réalisé par Blue Lemon Media Inc.
Plan du site | Avertissement