Oncologie moléculaire

L'oncologie moléculaire s'intéresse aux modifications dans la structure moléculaire de cellules cancéreuses ou précancéreuses. Les tumeurs se développent à partir de cellules normales par l'entremise d'un processus complexe comportant de multiples étapes; l'oncologie moléculaire cherche à déterminer et caractériser les modifications moléculaires qui surviennent et mènent à la formation d'une tumeur. L'oncologie moléculaire cherche à définir les mécanismes menant à l'apparition des tumeurs.

Le Groupe d'oncologie moléculaire a été créé en 1993 avec l'appui d'une subvention de développement Terry Fox accordée par l'Institut national du cancer du Canada à l'Hôpital général juif. Au cours des années qui ont suivi, une équipe de recherche composée de chercheurs principaux s'intéressant principalement aux mécanismes moléculaires qui sous-tendent le développement oncogène a été mise sur pied. L'équipe possède une expertise de renommée internationale dans le domaine de l'épigénétique, de la régulation transcriptionnelle, de la signalisation des dommages à l'ADN, de la traduction de l'ARNm, du métabolisme de l'ARN et de la transduction du signal.

Chercheuses et chercheurs

Dr Volker Blank - Professeur agrégé, Département de médecine, Université McGill
Le rôle des facteurs de transcription MAF et CNC dans la régulation, l'oncogenèse et la différentiation des gènes chez les mammifères.
 
Dr Marc Fabian - Professeur adjoint, Département d'oncologie, Université McGill
Les mécanismes d'inactivation post-transcriptionnelle des gènes dans le domaine du cancer.

Dr Antonis Koromilas - Professeur, départements de médecine et d'oncologie, Université McGill
Les mécanismes moléculaires associés à l'apparition du cancer et son traitement par la régulation de la synthèse des protéines et du facteur de transcription Stat1.

Dr Rongtuan Lin - Professeur agrégé, Département de médecine
Le mécanisme moléculaire associé à la réaction immunitaire innée contre l'infection par le virus à ARN.

Dr Wilson H. Miller Jr. - Professeur, départements de médecine et d'oncologie, Université McGill
Le mécanisme moléculaire qui sous-tend la réaction et la résistance des cellules cancéreuses à de nouveaux traitements.
Dr Alexandre Orthwein – Professeur adjoint au Département d’oncologie, de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill
La signalisation et la réparation des dommages à l’ADN dans les lymphocytes B et les tumeurs malignes hématologiques.
 
Dr Stéphane Richard - Professeur, départements de médecine et d'oncologie, Université McGill
L'épigénétique, la signalisation des dommages à l'ADN et le métabolisme de l'ARN dans le cancer et les maladies neurologiques.

Dr Ivan Topisirovic - Professeur adjoint, Département d'oncologie, Université McGill
La régulation post-transcriptionnelle de l'expression génique dans les cellules normales et cancéreuses.

Dre Josie Ursini-Siegel - Professeure adjointe, Département d'oncologie, Université McGill
Les mécanismes moléculaires qui régissent la progression du cancer du sein stimulée par le récepteur de la tyrosine kinase.

Dr Michael Witcher - Professeur adjoint, départements de médecine et d'oncologie, Université McGill
La régulation épigénétique de l'oncogenèse et de l'expression des gènes.
Support research at the Lady Davis Institute - Jewish General Hospital